Infos & questions par Placeminute0899 181 274Du lundi au vendredi de 10h à 19h
3 € + prix d'un appel normal

Festival Tamazgha # 13 - PASS 2 jours : Tisdass + Majid Soula + Takfarinas

Festival Tamazgha # 13 - PASS 2 jours : Tisdass + Majid Soula + Takfarinas
Type
Festival
Sous type
Festival
Lieu
Théâtre de la Sucrière, Marseille (13)
Date
Le 02/12/0002 de 00:09 à 00:09
Prix
Les ventes sont terminées
MUSIQUES BERBÈRES ET POPULAIRES D'AFRIQUE DU NORD
Un rendez vous unique en son genre, traversant frontières et générations...

Vendredi 22 juin à partir de 21h : Tisdass et Majid Soula en concert
Théâtre de la Sucrière

Tisdass
TisDass est le dernier né des artistes de rock Touareg en provenance du Niger. La signification du groupe veut dire "Piliers" en langue tamasheq, par ce nom, les piliers qui soutiennent la tente Touareg, TisDass s'inscrit dans la lignée des groupes de musique du désert qui se créent pour défendre leur culture et leur histoire.
Moussa et ces musiciens Mossa Ag Ahataya (basse) et Mohamed Emoud (batterie, percussions) font partie de la grande famille des artistes de "Désert Blues", leur style se rapproche des groupes influents tel Toumast, Bambino ou encore Tinariwen.
Entre chansons roots et acoustiques et des titres plus rock, le concert de TisDass vous emmènera du désert de l'Azawad aux rues agitées de Niamey.

Madjid Soula
Majid se révèle au grand public en 1980 avec la parution de son premier disque.
Artiste complet, Majid écrit, compose et interprète avec une facilité déconcertante en affirmant clairement une personnalité artistique propre.
Novateur, tenace, passionné et discret, il enrichit et actualise sans cesse son univers musical, pour aboutir à de merveilleuses mélodies qu’on lui connaît aujourd’hui.
Sa musique se marie subtilement avec le rythme berbère, il en résulte alors des sonorités douces et reposante voir mystique.
Majid, c’est une voix d’une finesse et d’une élégance étonnante, avec une diction impeccable qui coule avec aisance. Il chante des poèmes d’amour, l’identité Amazigh, et chante aussi sur la vie sociale, la laïcité, etc...
Avec ses chansons tendres et pétillantes, il réussit le pari d’innover la musique kabyle sans altérer la substance essentielle du patrimoine ancestral.
‘C’est la musique qui me cherche’ avoue modestement Majid SOULA qui est inspiré au sens le plus profond du terme. Ainsi peut-il s’épanouir et laisser parler son âme.


Samedi 23 juin à partir de 21h
au Théâtre de la Sucrière

Takfarinas en concert exceptionnel

Artiste incontournable de la scène kabyle, Takfarinas est auteur, compositeur et interprète. En 2008, il était à l’affiche à Marseille dans le cadre de la 3ème édition du Festival Tamazgha et il sera en concert exceptionnel au Théâtre de la Sucrière à Marseille, pour la 13ème édition de notre festival.
Il est héritier de la musique traditionnelle kabyle et chaâbi, mais pour forger son style, il a aussi puisé dans la musique occidentale et orientale. Attaché à diverses influences, dans sa recherche artistique, il tient à valoriser la beauté de la tradition en la mêlant à des esthétiques modernes, et il accorde une attention particulière au travail vocal.
En 1988, Takfarinas va adjoindre à son mandole un deuxième manche grâce au travail du luthier algérois Rachid Chaffaa.
Le premier manche est utilisé pour les sonorités les plus graves et le second pour les sonorités aiguës et douces. C’est avec cet instrument, et en collaboration avec Jean Claudric, qu’il réalise le double album Innid ih (« Dis-moi oui ») et Irgazen (« Les Hommes »). Cet album sera réédité sous le titre Salamat (« Paix »).
Sa rencontre avec le luthier Madjid Lahlou à Marseille, en 1998, lui permettra d’obtenir le tout premier mandole électroacoustique : c’est alors l’occasion pour Takfarinas de poursuivre sa touche innovante dans la musique kabyle, grâce à ce nouveau timbre.
Son dernier opus Lwaldine-Imawlane (« Hymne aux parents »), sorti il y a quelques années, en double album, était une manière novatrice de célébrer ses 30 années de carrière.
Takfarinas est porteur d’un message compris par les jeunes du monde entier. L’exil, la solitude, l’amour, la femme, l’espoir, la morale, la magie de l’art et la défense des peuples opprimés (symbolisé par la cause amazighe) : tels sont les thèmes traités dans ses chansons. Le kabyle, sa langue maternelle, devient langue universelle.
Il travaille actuellement sur la production d’un nouvel album.
Lire la suite
Festival Tamazgha # 13 - PASS 2 jours : Tisdass + Majid Soula + TakfarinasLe 02/12/0002 de 00:09 à 00:09Théâtre de la Sucrière / Marseille (13)
Théâtre de la SucrièreParc François Billoux, 246 rue de Lyon
13015 Marseille
Plan : Théâtre de la Sucrière
Paiement sécurisé par CB